Le polyhandicap

Le polyhandicap n’est pas l’association de deux handicaps physique et mental ou mental et sensoriel, c’est malheureusement beaucoup plus compliqué que cela. Les handicaps dont sont atteintes ces personnes ne s’additionnent pas, ils se multiplient

Le polyhandicap se caractérise par la présence de déficiences motrices et mentales associées, souvent aggravées d’autres troubles. Le Décret du 27 octobre 1989 – annexe 24 ter reconnaît la nécessité d’une prise en charge spécifique sur le plan médical et éducatif. Sa prévalence est de deux naissances pour mille

Les personnes polyhandicapées présentent plusieurs handicaps dont la cause et les conséquences sont très variables. Ces handicaps primaires peuvent entrainer des troubles secondaires « en cascade »

Parmi les troubles les plus répandus, on peut retrouver :

A ce jour, seulement 60 % des causes du polyhandicap sont identifiables.

La personne polyhandicapée est fragile, totalement dépendante d’autrui pour tous les gestes de la vie quotidienne.

Sa mortalité est 10 fois plus élevée que chez les sujets normaux à âge égal.

Mais être polyhandicapé n’engendre pas pour autant absence d’émotions, de compréhension, de sensibilité et d’appétence à la vie !

Site du GPF : www.gpf.asso.fr